DOSSIER DES LATINISTES

Sommaire

1. Page d'accueil

2. Plan du site

3. Forum (s'ouvre dans une seconde fenêtre)

4. Présentation de l'Option spécifique latin

5. Poursuivre le latin au Gymnase

6. Documents relatifs aux moyens d'enseignement

7. Répétiteurs et didacticiels sur "Révolution"

8. Le Latin expliqué

9. Textes latins

10. Balades littéraires

11. Le péplum, roi du 7e art

12. Des images en freeware

13. Le grec et le latin des "fils de pub"

14. Place aux jeunes !

15. Le coup de coeur du libraire

16. Aperçu bibliographique

17. Construire un exposé

18. Une galerie de projets...

19. Récréations latines

20. Balades archéologiques

21. Le Musée romain de Lausanne-Vidy

21.1 Exposition permanente
21.2 Dédale : une exposition à la rencontre des gens...
21.3 Jeux de mots : archéologie du français
21.4 Les Murs murmurent : Graffitis gallo-romains
21.5 Déçus en bien : surprises archéologiques

22. Scripta manent !

23. Quelques liens qui mènent à Rome...

24. La dernière mise à jour du site

 

 

 

 

 

Le Latin expliqué


Pour l'explication du titre, cliquez ici !

Si, après bien des années d'enseignement du latin, nous avons éprouvé le besoin d'écrire Le Latin expliqué, c'est que ce livre nous est apparu comme une nécessité.

Il fallait bien, une fois, tenter de comprendre pourquoi, même dans les meilleures conditions imaginables (d'excellents maîtres, des élèves bien disposés et studieux), la lecture des textes latins reste un véritable casse-tête.

Le succès insuffisant de nos élèves au vu des efforts consentis, des années à essayer de comprendre pourquoi ils achoppent toujours sur les mêmes écueils, la recherche continuelle d'une méthode "qui marche" … nous ont conduits à écrire ces 300 pages de conseils, de règles, de mises en garde.

C'est que les plus grandes virtuosités grammaticales nous avaient déçus : pour les déclinaisons, c'est -ium pour les parisyllabiques et -um pour les imparisyllabiques ... et il y a les exceptions ! Dans les conjugaisons, attention aux verbes irréguliers ou défectifs ! On maîtrise un vocabulaire, mais les mots qu'apprennent nos élèves ne sont pas ceux qu'ils vont trouver dans les textes. Décidément ce beau savoir ne suffit pas quand il faut traduire un texte de César, Cicéron, Salluste ou Tite-Live.

C'est donc qu'il y a autre chose.

Par quel bout prendre ces longues phrases ? Comment éviter les pièges que représente pour un francophone le mouvement presque toujours inversé de la phrase latine ("La troupe l'engin vers de Troie la porte tira.") ? Il y a de quoi être dérouté par les mécanismes fondamentaux du latin, si différents de ceux de la langue française : compléments enclavés ("la grande du peuple colère"), mots que le latin n'exprime ("Dès qu'il vit la jeune fille, il aima.") ou sous-entend ailleurs et autrement que le français ("Moi les gens, toi tu aimes les livres."), pour ne citer que quelques exemples.

Il faut bien développer une stratégie d'aide à la traduction. Quiconque enseigne le latin a déjà été amené à découvrir et formuler ces règles qu'on ne trouve ni dans les grammaires ni dans les manuels. Quant à nous, l'exploration des textes classiques nous a permis d'expliciter, sous forme de règles de fonctionnement, les mécanismes fondamentaux de la phrase latine. C'est cette double recherche (règles du latin et dépannage de nos élèves) qui fait la matière de ce livre.

On y trouvera une réflexion sur les particularités de l'une et l'autre langue, un essai de systématisation des mécanismes fondamentaux de la langue latine … et peut-être une espèce de carte routière qui permettrait de trouver son chemin, un éclairage nouveau qui ferait apparaître cette partie secrète de la grammaire latine.

A signaler :

Pour accompagner le manuel "Le Latin expliqué", il existe un CD-Rom, comportant 648 exercices d'application, réservés à des niveaux différents.

Les auteurs :

Viviane Durussel (durussel@vtxnet.ch)

Daniel Bassin (daniel.bassin@bluewin.ch)

 

Remarque

Ce n'est pas d'aujourd'hui que les élèves peinent à décrypter la phrase latine, et que les maîtres s'ingénient à pallier la difficulté... Au milieu du XIXe siècle (pour ne pas remonter plus haut!) apparurent notamment les traductions juxta-linéaires de nos arrière-grands-pères... Vous en trouverez par exemple sur le site de Philippe Remacle, à l'adresse
http://users.skynet.be/remacle
précédées du somptueux préambule en lettres capitales:
"LES AUTEURS LATINS EXPLIQUÉS D’APRÈS UNE MÉTHODE NOUVELLE PAR DEUX TRADUCTIONS FRANÇAISES, L’UNE LITTÉRALE ET JUXTALINÉAIRE PRÉSENTANT LE MOT À MOT FRANÇAIS EN REGARD DES MOTS LATINS CORRESPONDANTS, L’AUTRE CORRECTE ET PRÉCÉDÉE DU TEXTE LATIN..." Le fait que de telles béquilles, défigurant complètement les textes d'auteurs, soient encore proposées au public est une preuve -- s'il en fallait une -- de l'ampleur du problème.

A la même époque, William Gardner Hale, professeur de Latin à l'Université Cornell, aux Etats-Unis, s'indignait également du peu d'efficacité de la méthode utilisée pour enseigner les langues anciennes, et mettait au point une stratégie, certes beaucoup moins élaborée que celle du Latin expliqué, mais déjà basée sur les mêmes constats. On peut lire sa communication intitulée: L'Art de Lire le Latin : Comment l'Enseigner, à l'adresse
http://www.weblettres.net/languesanc/hale/hale_bilingue.html

Aussi n'est-il pas exagéré de dire que l'ouvrage de nos collègues Viviane Durussel et Daniel Bassin a comblé un vide, et qu'il ouvre vraiment une voie nouvelle pour l'enseignement de la langue latine. On peut se procurer le livre (296 pages, format 19x25, ISBN 2-606-00891-X) et le cédérom (compatible Mac OS et Windows, requiert FileMaker Pro 4 ou version ultérieure, ISBN 2-606-00662-3) :

• chez l'éditeur:
Editions LEP Loisirs et Pédagogie SA
En Budron B4a
CH - 1052 Le Mont-sur-Lausanne
Tél. 0041 21 651 25 70
Fax 0041 21 653 57 51
http://www.editionslep.ch/
e-mail : contact@editionslep.ch

• à la CADEV (Centrale d'achats de l'Etat de Vaud, secteur formation scolaire et professionnelle)
En Budron 6 - Le Mont
1014 Lausanne tél. 021/ 316 41 70
e-mail : yves.croisier@sga.vd.ch

et naturellement, selon l'expression consacrée, dans toutes les "bonnes" librairies!

Le webmaster